Saison froide : le deuxième tome d’Elia la passeuse d’âmes disponible en librairie

J’ai très mal dormi.
Si c’était un jour comme un autre, je serais d’une humeur massacrante, regard noir en mode mitraillette dirigé sur quiconque ose m’adresser la parole avant que j’aie avalé ma tartine de Nutella quotidienne. Mais aujourd’hui, je ne suis qu’amour et sérénité (profitez-en, ça ne durera pas), j’erre dans l’appartement un sourire béat sur le visage, ma tartine pas encore entamée à la main car Saison froide, le deuxième tome d’Elia la Passeuse d’âmes publié chez Pocket Jeunesse est désormais disponible dans toutes les bonnes librairies.   

Comme quoi on ne s’habitue pas, c’est mon cinquième roman et je suis tout aussi angoisstérique (angoissée+hystérique) que pour mon tout premier.

Il y a un peu plus d’un an (dit la fille qui a remis son manuscrit avec 7 mois de retard et essaye de faire croire qu’entre Mai 2016 et Janvier 2018, il y a « un peu plus d’un an »…), Elia la Passeuse d’âmes était publié par la plus cool des maisons d’édition jeunesse : Pocket Jeunesse (je raconte tout ça plus en détail par ici).

C’était la première fois que je publiais un roman à destination des adolescents et j’ai regardé mon Elia avec un sincère ébahissement être nominée pour une bonne douzaine de prix littéraires jeunesse et en remporter quatre (Le prix du meilleur roman jeunesse du journal Le Parisien / Aujourd’hui en France, le Prix Pierre Bottero au festival Les Oniriques de Meyzieu, le Prix de la PEEP au Maroc et le Prix des Dévoreurs). Grâce à Elia, j’ai rencontré beaucoup de collégiens et de lycéens, j’ai voyagé en France, en Suisse et même jusqu’au Maroc, j’ai emmagasiné des souvenirs et des émotions pour les deux prochains siècles.

Le paradoxe, c’est qu’Elia la Passeuse d’âmes est de tous mes romans celui qui m’a donné le plus de fil à retordre. Je ne sais pas pourquoi l’écrire est si difficile, si c’est parce que c’est une trilogie, parce que c’est de la science-fiction, parce que les héros sont des ados (et oui, j’ai découvert que même les personnages font leur crise d’adolescence… ). À tel point qu’après m’être arrachée beaucoup de cheveux sur le tome 1, pour aboutir à ce tome 2, j’ai dû l’écrire… deux fois. Le premier tome 2 a fini à la poubelle à l’hiver 2016, inutile de préciser que ce jour-là, avec ou sans Nutella, j’étais de TRÈS mauvaise humeur.

Bref… Ils s’appellent Elia, Tim, Solstan et Arhia. Ils vivent dans un monde totalitaire où la destinée de chacun est déterminée à la naissance, où il n’y a ni justice, ni liberté, ni égalité. Ils n’ont pas les mêmes privilèges, ils ne viennent pas des mêmes milieux, mais leur amitié est plus forte que tout et ils partagent le même sentiment de révolte, la même envie d’être libres et de changer les choses, comme on ne l’a qu’à dix-sept ans.

J’espère du fond du coeur que ce roman vous plaira, même s’il est très différent de ce que j’écris par ailleurs, car j’y ai mis beaucoup de moi et de mes convictions. N’hésitez pas à partager l’information avec vos proches et moins proches, vos frères et soeurs, vos parents, vos collègues, votre boulanger, les parents des copains de vos collègues et les frères des amis de votre boucher (le mien est déjà au courant)…

Je vous souhaite une journée aussi chouette que la mienne,

À plus dans le bus !

Marie

Découvrez le roman en vidéo :  

Résumé 

Quand elle entre avec Solstan au Conclusar, le centre de détention pour mineurs du Palatium, Elia n’a qu’un objectif : retrouver sa soeur. Mais elle est loin d’imaginer les dangers qui l’attendent derrière ces murs de béton, où le secret de ses origines ne doit être découvert à aucun prix !
Dans un monde impitoyable où l’ennemi n’est pas toujours celui qu’on croit, Elia survivra-t-elle ? Elia, Solstan, Tim et Arhia sauront-ils défendre leurs idéaux jusqu’au bout, quel que soit le prix à payer ?







2 réflexions sur “Saison froide : le deuxième tome d’Elia la passeuse d’âmes disponible en librairie

  1. Second essai, mon premier commentaire ne passe pas :

    Bravo, Marie, pour ce second tome, qui aura autant de succès que le premier, c’est sûr… et un succès bien mérité !!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s